Skip links

Un plateau technique complet


De nombreux appareils de cardio / renforcement : Tapis, elliptique, presse , chaise à quadriceps , multipostes, vélo assis, arthromoteur genou, …

Piscine de rééducation

L’eau qui vous détend, l’eau qui vous porte, l’eau qui vous soutient, l’eau qui vous renforce, l’eau qui vous assouplit. La théorie d’Archimède et la kinésithérapie s’allient pour vous proposer une rééducation digne de ce nom.

Balnéothérapie

La balnéothérapie est une rééducation proposée par les kinésithérapeutes en piscine. L’eau du bassin est chauffée à 32°C pour une profondeur d’environ 1,15 m. La durée des séances est d’environ 30 minutes.
L’eau représente un moyen pratique et efficace de diminuer les contraintes exercées sur les articulations.

La réalité Virtuelle

C’est une simulation informatique interactive et immersive provoquant une activité sensomotrice et cognitive dans un monde artificiel. Dès l’installation du masque sur le patient …

Ondes de choc

Le tendon normal a une orientation collagénique régulière, le tendon pathologique montre en microscopie électronique une désorganisation de ses fibres collagéniques, séparées par un surplus de substance fondamentale. Ces mêmes fibres de collagène sont pour la plupart individuellement détériorées

L’objectif est de réaliser un effet mécanique de type massage transversal profond afin d’évacuer le surplus de substance fondamentale, de séparer les  fibres de collagènes de mauvaise qualité et de stimuler une néo cicatrisation collagènique.

– augmentation du métabolisme : l’environnement chimique des cellules est modifiée, la microcirculation est améliorée favorisant ainsi la lutte de contre l’inflammation.

– revascularisation: des ondes de choc répétées créent dans la zone affectée une revascularisation par laquelle le nouvel apport sanguin favorise la guérison tissulaire et la régénération.

– Diminution de la douleur : le patient ressent une atténuation de la douleur. Les impulsions intenses du transducteur vers les tissus créent une forte activation des fibres Alpha  et bêta, affectant les interneurones et inhibant la transmission du signal de la douleur.

Les différentes indications :

Épine calcanéenne, Faciite plantaire
Tendinopathie rotulienne, Syndrome tibial antérieur
Douleur à la hanche,à l’aine
Épaule douloureuse, Calcifications
Épicondylite, Achillodynie
Enthésopathie chronique, Points gâchette
Guérison des tensions musculaires aiguës
Spasmes musculaires aiguës

Les contre-indications :

Les patients sous traitement anticoagulant ou présentant des troubles de la coagulation,
les patients présentant un syndrome douloureux régional complexe de type algodystrophie
Grossesse, Pacemaker
Tumeurs ou infection locale, plaie
Proximité pulmonaire ou intestinale
Proximité de matériel métallique

Physiothérapie


• Electrostimulation
• Ultrason
• Ventouses, crochetage
• Cryothérapie

Proprioception / Réathlétisation

• Echelle de rythme
• Trampoline, plateaux instables
• Kettlebell
• TRX, BOSU
• Médecine ball
• Haies,…